Existe-t'il des assurances habitations particulières en fonction de mon métier ?

Existe-t'il des assurances habitations particulières en fonction de mon métier ?

Ces dernières années, on assiste à une hausse importante du nombre de personnes qui travaillent depuis leur domicile.

Qu’elles soient salariées d’un employeur qui a recours au télétravail ou entrepreneurs indépendants qui exercent leur activité à domicile, elles ne bénéficient pas des mêmes protections.

Il est parfois nécessaire de prévenir son assurance et de faire évoluer son contrat multirisque habitation.

Assurance habitation : dois-je déclarer à mon assureur si je pratique le télétravail ?

La pratique du télétravail est autorisée à partir du moment où l’employeur l’accepte.

Durant vos horaires de travail, vous restez couvert par l’assurance de l’entreprise qui vous embauche, à partir du moment où votre responsable hiérarchique a donné son accord pour que vous exerciez votre activité à domicile.

Les salariés en télétravail n’ont donc pas besoin de le déclarer à leur assureur ni de souscrire une garantie spécifique, puisqu’ils sont déjà protégés par l’assurance de leur employeur.

Assurance habitation : dois-je déclarer à mon assureur si suis un travailleur indépendant à domicile ?

Le cas des entrepreneurs exerçant leur activité professionnelle depuis leur logement est différent : ils doivent souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle au cas où leur responsabilité civile serait engagée par un de leurs clients.

S’ils n’ont besoin que d’une table et d’un ordinateur pour travailler, ils n’ont pas besoin d’étendre davantage les garanties de leur contrat multirisque habitation.

S’ils doivent stocker des marchandises et des équipements couteux, il est préférable de vérifier les conditions particulières de la garantie vol et cambriolage : au cas où la valeur des biens professionnels excède le plafond d’indemnisation, nous vous conseillons d’augmenter ce dernier.

Pour ceux qui exercent leur activité professionnelle dans un local ou une dépendance du logement assuré, nous recommandons de demander une extension de garantie afin de couvrir ce lieu et le matériel qui s’y trouve.

Activité professionnelle à domicile : quand l’assurance est-elle obligatoire ?

Comme pour l’assurance habitation, l’obligation de souscrire une assurance multirisque professionnelle dépend de votre situation :

  • Un propriétaire de maison indépendante peut y travailler sans assurance, s’il assume lui-même les risques liés à son activité.

  • Un propriétaire d’un appartement en copropriété doit prévenir son syndicat de copropriété s’il souhaite exercer son activité indépendante à domicile. S’il accepte sa demande, le syndicat peut lui imposer de prendre une assurance.

  • Un locataire doit impérativement déclarer à son bailleur son intention de travailler depuis chez lui. Comme le syndicat de copropriété, il peut lui exiger de souscrire une assurance spécifique pour couvrir son activité professionnelle et les risques qui y sont liés.

Même si vous n’êtes pas dans l’obligation de souscrire une assurance multirisque professionnelle, nous vous recommandons de le faire, car c’est l’unique moyen d’obtenir une indemnisation si un sinistre venait à endommager ou à détruire vos marchandises, vos outils de travail ou votre production.

Articles du même auteur