Mon assurance habitation assure aussi ma résidence secondaire ?

Mon assurance habitation assure aussi ma résidence secondaire ?

Comme une résidence principale, une résidence secondaire doit être assurée pour que son propriétaire puisse bénéficier d’une indemnisation en cas de sinistre.

Est-ce que le contrat MRH de la résidence principale couvre aussi l’autre demeure, ou faut-il souscrire un contrat d’assurance habitation distinct ?

Nous vous expliquons tout ce qu’il y a à savoir sur l’assurance de votre résidence secondaire dans les paragraphes suivants.

Comment assurer ma résidence secondaire ?

Un propriétaire de résidence secondaire a deux solutions pour assurer ce bien immobilier.

Soit il utilise son contrat d’assurance MRH du logement principal, auquel il ajoute une extension de garantie, soit il souscrit une nouvelle assurance habitation spécialement pour la résidence secondaire.

Si la résidence secondaire est indépendante, le propriétaire n’a pas d’obligation d’assurer ce bien immobilier, mais c’est essentiel pour ne pas risquer de graves pertes financières en cas de sinistre.

L’assurance habitation d’une résidence secondaire grâce au contrat multirisque du logement principal

Vous avez la possibilité de demander une extension de garanties à votre contrat MRH souscrit pour une résidence principale, de façon à ce que l’assureur couvre également votre résidence secondaire.

Évidemment, cette pratique entraine la hausse de la cotisation d’assurance, mais c’est une solution pratique pour éviter d’accumuler les contrats et pour faciliter la gestion administrative de vos biens immobiliers.

L’inconvénient est qu’en souscrivant directement auprès de votre assureur, vous ne faites pas jouer la concurrence et vous ratez peut-être l’opportunité de trouver des offres plus avantageuses auprès d’une autre compagnie d’assurance.

La souscription d’une seconde assurance habitation, spécialement pour la résidence secondaire

Lors de la souscription d’une assurance habitation, le formulaire demande d’indiquer si vous souhaitez assurer une résidence principale ou secondaire.

Vous pouvez faire le choix d’un autre assureur pour votre second bien mobilier, si vous estimez que son offre est plus intéressante que l’extension de garantie proposée sur le contrat MRH de votre résidence principale.

Pour faire correspondre la cotisation annuelle à l’utilisation que vous avez du logement, vous devez indiquer le nombre de jours que vous prévoyez d’y être présent au cours de l’année.

Très souvent, une clause d’inhabitation est présente dans les conditions générales des assurances habitation.

Vérifiez bien la durée à partir de laquelle le logement est considéré comme inhabité : souvent, les assurances indiquent une période pouvant atteindre 60 ou 90 jours.

Assurez-vous que la clause d’inhabitation corresponde à l’usage que vous prévoyez de faire de votre résidence secondaire.

Sinon, négociez avec votre assurance une modification de ces conditions pour les adapter à votre situation, quitte à faire évoluer la prime d’assurance.

L’assurance habitation de votre logement principal intègre déjà une responsabilité civile : vous pouvez demander à retirer cette garantie du contrat d’assurance de la résidence secondaire pour obtenir un tarif plus avantageux.

Articles du même auteur